Jeff Drouin de Passion MLB parle Baseball au 98,5 FM
Publié il y a 4 jours

27562

Jeff Drouin de Passion MLB a apporté un peu de soleil dans les oreilles des auditeurs de «Bonsoir les sportifs» dans cette soirée froide de novembre alors qu’il s’est entretenu avec Derek Aucoin sur les dernières nouvelles dans le monde du Baseball.

T'es un passionné de baseball? Tu tripes sur les «mites» et les bâtons? L'odeur du «dugout» fait partie de ton quotidien? Et tu proclames haut et fort que ce sport est bien plus trépidant que certains peuvent le penser?

Ne cherche plus! T'as trouvé l'endroit qu'il te faut! Fais la rencontre d'une équipe épique aussi passionnée que toi de la balle, histoires et statistiques incluses!

On t'offre un coup de circuit intérieur en couvrant l'actualité de la MLB (et parfois quelques sauts de la clôture dans d'autres ligues), des stats (avancés...ou pas, selon ta préférence), des bribes de la riche histoire de ce sport (et de la MLB aussi), et bien plus encore!

Joins-toi à la communauté et répands la bonne nouvelle!

3, 2, 1 game on!

passionMLB.com

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Bonsoir les sportifs avec Derek Aucoin le 17 novembre 2017 (COGECO).


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 9 ans

08:29

41

Bettman s'adresse aux gens de Québec pour la première fois depuis très longtemps!
Publié il y a 5 jours

27561

Le commissaire de la LNH est à Montréal ces jours-ci pour une réunion des 31 gouverneurs de sa ligue. Aujourd’hui, il était l'invité de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Questionné si il projetait une autre expansion bientôt, M. Bettman a répondu que la Ligue «digère toujours l'arrivée de sa 31e concession», en parlant de celle de Vegas, et ne compte pas y aller d'une nouvelle expansion par souci de symétrie entre ses deux associations. Rappelons que pour l'instant, l'Est compte 16 clubs comparativement à 15 dans l'Ouest.

Jeremy FIlosa de Cogeco était sur place et a ramené des réponses que Gary Bettman lui a donné suite à la question suivante qu'il lui a posé: «Mr. Bettman, avant la construction du Centre Vidéotron, vous avez répété à plusieurs reprises aux amateurs de hockey de Québec que ça prenait un building, (répété trois fois), vous l’avez dit à plusieurs reprises, et là, les contribuables, qui sont des gens qui aiment le hockey, ont payé pour cet édifice là parce qu’ils avaient l’espoir que le hockey allait revenir. La, il y a un édifice en place qui n’est pas rentable, parce qu’il y a pas d’équipe dedans, pis vous semblez pas vous en inquiéter, qu’est-ce que vous pensez de cela?». Le commissaire de la ligue a donné sa réponse, évidemment un peu évasive comme toujours, mais la voici quand même: «Nous n’avons jamais dit qu’ils avaient besoin d’un édifice (répété trois fois), c’était après qu’ils soient partis, et nous expliquions pourquoi l’équipe était partis! Une fois que l’équipe est partie, la ville et la province ont choisi de construire un édifice, et nous leur avons dit à toutes les étapes que nous ne vous promettions pas une équipe. Si vous construisez un édifice, vous avez besoin de le construire avec la compréhension que vous pourriez jamais ne ravoir d’équipe… ça ne veut pas dire que vous n’aurez jamais d’équipe, ça veut dire que nous ne nous sommes aucunement engagés, et je suis extrêmement confortable avec ce que j’ai dit, on la répété très souvent…» a dit le commissaire toujours très sur de lui.

En ondes avec Ève-Marie Lortie du FM93, FIlosa a été critique envers la réponse de Bettman: «moi ce qui me dérange là-dedans est qu’il dit ¨ah on a pas fait de promesse¨, c’est pas une question de promesse, quant du utilises l’argent des contribuables, soit clair net et concis, dis-leur pas: ¨ah peut-être peut-être pas, on verra¨. Si ça t’intéresse pas le marché de Québec là, dis-le clairement» a dit Filosa, visiblement agacé par les façons de faire de Bettman.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 17 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:53

267

Le Doc Mailloux s'exprime sur ceux qui se promènent nus dans les vestiaires publiques
Publié il y a 5 jours

27560

La Ville de Brossard a interdit cette semaine toute nudité dans les vestiaires de son territoire à la suite de plaintes de citoyens. Une décision qui n'a rien à voir avec une quelconque forme d'accommodement religieux, assure Éric Leuenberger, directeur adjoint au Service des loisirs à la Ville de Brossard.

Au 107,7 FM en Estrie, le Doc Pierre Mailloux a été invité à se prononcer sur ce sujet. Il a plutôt été en accord avec cette mesure et à expliqué pourquoi de façon très explicite. Après avoir entendu ses explications, il y a de fortes chances que vous soyez d’accord avec sa position tellement ses exemples sont percutants!

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission «Que l'Estrie se lève» avec Steve Roy le 15 novembre 2017 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

01:37

751

Combat de Deslauriers: Laraque fustige Julien et les médias qui «lèchent» le Canadien
Publié il y a 5 jours

27559

«On n’a pas respecté notre plan de match. On pensait que ce serait facile» a-t-il ajouté, visiblement irrité par le résultat de la rencontre. «En deuxième période, on est devenu brouillon. Le combat [de Nicolas Deslauriers et Zac Rinaldo] leur a donné de l’énergie.» Aurait-il préféré que Deslauriers s’abstienne de jeter les gants? «Je ne commenterai pas là-dessus. Non, merci» a sèchement laissé tomber le coach du Canadien Claude Julien hier dans le point de presse après la rencontre suite à une défait de 5-4 contre la pire équipe de la ligue les Coyotes de Phoenix au Centre Bell.

Cet extrait de Julien a mis le feu aux poudres à l’émission Laraque-Gonzales ce midi au 91,9 SPORTS à Montréal alors que l’ex-joueur de la LNH s’en ai pris à l’entraineur qui selon lui a juste semé la confusion dans la tête du nouveau venu en provenance du Rocket de Laval, Laraque est aussi retourné dans le passé en ramenant une anecdote de Julien alors qu’il était coach avec les Bruins et que Laraque jouait pour le Canadien dans un incident impliquant Milan Lucic. Écoutez-le expliquer passionnément son point dans l’audio suivant.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Laraque-Gonzales le 17 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

07:29

888

"L'affaire Nantel est un freakshow vendu comme un gala de lutte au Centre Paul Sauvé!"
Publié il y a 5 jours

27558

Extrait de l'épisode S6#170 du Super Matozoïde avec un Martin Gaudet dans sa chronique d'opinion qui se lance dans l'affaire Guy Nantel Vs Alice Paquet! Il trouve que ce dernier vend son show comme un gala de lutte... Une chronique animée qui soulève la réflexion pour tous et chacun!

Le Super Matozoïde est un podcast d'opinion qui est très écouté au Québec depuis 2012 avec ses milliers de téléchargements chaque semaine. La raison? C'est une émission sans filtre et sans aucun complexe face aux radios commerciales avec ses nombreux invités et collaborateurs. Ce podcast qui a du panache vous fera rire et réfléchir tout en vous donnant la chance de vous prononcer sur les différents sujets produit par Productions Podcasse et disponible sur radioh2o.ca, iTunes et tout podcatcheur.


Mike Tremblay Mike Tremblay
Membre depuis il y a environ 5 ans

06:52

90

«Est-ce qu'on a vu Carey Price pour la dernière fois dans l'uniforme du Canadien?»  —Jean-Charles Lajoie
Publié il y a 5 jours

27557

Dans le segment «Le Temple de la renommée» mettant en vedette Yvon Pedneault et Mike Bossy à l’émission de Jean-Charles Lajoie au 91,9 SPORTS, on s’est questionné sur ceci aujourd’hui: Est-ce qu'on a vu Carey Price pour la dernière fois dans l'uniforme du Canadien?

Pourquoi poser cette question utopique à ce moment-ci? Parce qu’ils ont regardé tous les mouvements de personnel de l’équipe depuis quelques jours suite à la situation nébuleuse du #31 depuis son retrait du jeu pour cause de blessure… ou non. Le tricolore serait-il en train de préparer un très gros coup?

Y’a des trous partout dans cette équipe là. Ça va prendre minimum trois ans au repêchage ça c’est si il y a un miracle pour que le fruit des repêchages du Canadien aide à boucher quelques trous. Les joueurs autonomes et les transactions demeurent les deux seuls issues, et on le sait et tout le monde le sait dans la business, les joueurs autonomes, très difficile d’attirer ça à Montréal. Reste donc l’option des transactions…C’est pas parce que t’as 22 Ladas à offrir, qu’on va te donner la Mercedes en échange…[ ] On ne pardonnera jamais à Marc Bergevin d’avoir échangé P.K. Subban, par contre, j’ai l’impression qu’on y pardonnerait avant la venue de la nativité, d’échanger Carey Price» a dit le coloré animateur laissant ces acolytes s’exprimer à leur tour sur le sujet dans le segment audio diffusé ici.

Entendu sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Jean-Charles en Liberté avec Jean-Charles Lajoie en compagnie de Mike Bossy et Yvon Pedneault le 16 novembre 2017 (COGECO).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

18:02

332

Une rencontre Québecor/Bettman en fin-de-semaine à Montréal? Réjean pense que oui!
Publié il y a 5 jours

27556

Réjean Tremblay a passé quelques jours à Québec cette semaine et a eu l’occasion de rencontrer Martin Tremblay, le nouveau chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor. Suite à l’annonce cette semaine que le grand manitou de la LNH Gary Bettman avait rencontré le propriétaire des Rockets de Houston, qui a montré un intérêt pour une éventuelle expansion dans la ville texane, notre Réjean s’est informé à Tremblay si «Québec était encore dans le coup» pour une équipe de la LNH dans la tête des dirigeants de l’entreprise québécoise. Dans le présent segment audio, écoutez le célèbre chroniqueur sportif raconte aux gars du matin du 91,9 SPORTS sa rencontre:

Enrico Ciccone: «T’es à Québec, tu vas parler avec Martin Tremblay, demandes-y donc si Québecor est encore dans le coup pour une équipe à Québec…»

Réjean Tremblay: «Non, c’est déjà faite ça…»

Enrico Ciccone: «Qu’est-ce qui est déjà fait?»

Réjean Tremblay: «Je lui ai posé la question…»

Enrico Ciccone: «Pis sa réponse?»

Réjean Tremblay: «C’est oui! »

Enrico Ciccone: «Son encore dans le coup…?»

Réjean Tremblay: «Oh oui…Pis d’ailleurs Martin Tremblay…il est a Montréal aujourd’hui [jeudi 16 novembre] pour un conseil d’administration de Gestev aujourd’hui et demain…Pis je pense que …ce qui m’a dit c’est: Bettman est à Montréal je pense hein? »

Enrico Ciccone: «Oh ben là là tu me lances une balle courbe…»

Réjean Tremblay: «Je ne sais pas qu’est-ce qui se prépare, mais heuuu….» a dit Tremblay qui a par la suite vanté les mérites de Houston comme ville de hockey avec les Aeros de Gordie Howe dans les années '70 etc...

À partir de là, tirer les conclusions que vous voulez. Déjà que qu’on a appris toute sorte de choses sur les Hurricanes de la Caroline et de son propriétaire dans les derniers jours, mêlé à une histoire de paradis fiscaux, plus les déboires des Coyotes, à la recherche de succès et d’un nouvel aréna. Que les sceptiques le veuillent ou non, tout pointe en direction d’un déménagement dans cette ligue qui commence sérieusement à avoir beaucoup trop de canards boiteux, et Québec a un aréna flambant neuf et des partisans assoiffés. C’est à se demander si ils ne sont pas juste en train de déterminer la date de l’annonce? :-)

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

02:02

432

Jeff Petry n'est pas le favori de Ciccone «je pense qu'il a besoin d'un psychologue»
Publié il y a 5 jours

27555

Il semble que le Canadien n’est pas loin de toucher le fond du baril alors qu’hier ils ont [encore ] perdu contre une équipe qui n’avait pourtant pas encore gagné cette année en temps réglementaire; les Coyotes de Phoenix. Les analystes de hockey dans nos médias ont de plus en plus de travaille pour analyser et comprendre ce qui se passe avec le tricolore ces jours-ci, voir cette année. Dans le show matinale du 91,9 SPORTS à Montréal ce matin, Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte ont parlé du défenseur Jeff Petry du CH qui a eu une soirée particulièrement difficile selon Ciccone .

«Petry là hier là, bout de viarge, de bout de viarge, de bout de viarge, honnêtement là je ne sais pas ce qui arrive avec ce gars-là. Honnêtement, je pense qu’on est au-delà de retrouver son match. Je pense qu’il faut retrouver un…quelque chose de sain entre les deux oreilles, je pense qu’il a besoin d’un psychologue tu sais ce que je veux dire? Je pense qu’on est rendu là avec lui» a dit l’ex-joueur de la LNH. Son co-animateur Charles-Antoine SInotte a bien tenté de défendre le #26 du Canadien, mais Ciccone était plutôt convaincu: «Il peut avoir 3 000 élans offensif, si tu as deux crampes au cerveau tu viens d’effacer tous tes élans offensifs» a ajouté Enrico résigné.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 17 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

01:18

97

Légalisation du cannabis: «Non, non, l’état ne veut pas faire de l’argent avec ça» dit la ministre Charlebois
Publié il y a 6 jours

27554

C’est aujourd’hui que le projet de loi encadrant la vente et la consommation du cannabis a été déposé et la ministre Lucie Charlebois était l'invitée de CHOI Radio X pour parler de ce qu’il contenait.

Il y aura au départ 15 succursales pour desservir le territoire québécois sous la bannière de la Société Québécoise du Cannabis (SQC), (en comparaison, il y a 400 SAQ). «La mission de la SQC ne sera pas la même que la Société des alcools, il est clair que tous les objectifs de la Société québécoise du cannabis n’est pas de faire de l’argent mais bien de faire la vente de façon responsable et de s’assurer que nous informions la population que nous faisons de la prévention…» a prévenu la ministre qui a aussi dévoilé qu’il n’y aura pas que la SQC comme point de vente mais d’autre endroits aussi qui seront expérimentés ainsi que la vente en ligne qui sera développée.

«Pourquoi on a pas confier ça à des gens qui sont déjà dans le commerce comme Couche Tard par exemple qui avait levé la main et qui était intéressé, et qui ont peut-être le sens de la business de dire ben la clientèle existe déjà, parce que moi ça me rentre pas dans la tête, je peux pas croire qu’on ne veut pas faire de l’argent avec la légalisation du cannabis je pensais que c’était le nerf de la guerre moi…» a dit l’animateur Denis Gravel, surpris des propos de la ministre Charlebois qui a aussitôt répondu: «Non, non, l’état ne veux pas faire de l’argent, en tout cas la province de Québec c’est pas ce qu’on souhaite, ce qu’on souhaite c’est d'avoir le contrôle sur notre environnement de vente, ce qu’on veut c’est dé-banaliser le produit, on veut contrôler l’accès au produit...».

«Eille, ça va couter une beurrée, pour rendre légal un produit qui l’est déjà, c’est-à-dire qui est toléré, on s’en va ou avec ça là?» S’est demandé l’animateur et son équipe suite à l'entrevueavec la ministre.

Quelques faits sur le projet de loi:

La Société québécoise du cannabis sera créée par Québec

Interdiction pour les mineurs d’acheter, de posséder et de consommer du cannabis

Un adulte peut garder 150 grammes de cannabis à son domicile ou 30 grammes sur lui

Interdiction de cultiver du cannabis à des fins personnelles 

Interdiction de fumer ou de vapoter du cannabis dans les cégeps et les universités

Imposition de limites en matière de promotion ou de publicités relatives au cannabis 

Tolérance zéro pour tous les conducteurs

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Gravel dans le retour avec Denis Gravel. Véronique Bergeron et Jean-Francis Blais le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

30:14

114

La journaliste Isabelle Hachey de La Presse explique sa démarche pour démasquer Jean-Claude «Giovanni» Apollo.
Publié il y a 6 jours

27553

Isabelle Hachey, de La Presse +, qui a travaillé sur le dossier de Giovanni Apollo, s’est entretenue ce matin avec plusieurs médias aujourd'hui pour parler de son texte et de sa démarche journalistique. Voici l’une de ces rencontres avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau à CHOI Radio X.

«Moi je l’avoue je suis un foodies» a dit dès le départ Martineau: «puis je suis de très près ce qui se passe dans le milieu de la cuisine, à Montréal à Québec, je connais certains chefs et tout, ça fait longtemps que ça circulé dans le milieu que Giovanni Apollo est un mythomane, moi j’ai entendu ça à gauche et à droite» a ajouté Martineau «Moi je ne connaissais même pas Mr. Apollo avant deux semaines quand les allégations de harcèlement sexuel sont sorties à l’antenne de Radio-Canada. C’est un lecteur qui m’a dit; vous devriez fouiller ça et là, en fouillant et en appelant des gens qui l’avaient côtoyé, je me suis rendus compte qu’effectivement ça courait depuis très longtemps dans le milieu» a affirmé Hachey.

Puis la journaliste a parlé de sa démarche journalistique pour découvrir la série d’anomalies trouvées dans le parcours du chef québécois. Elle a aussi parlé de sa rencontre avec Apollo, alors, qu'avec son dossier bien étoffée en main, elle voulait le confronter pour avoir ses explications: «Moi j’avais fait plusieurs entrevues avec des gens avant qui m’ont dit que M. Apollo il pouvait être très agressif donc je m’attendais à tout là…je ne savais pas ce qui pouvait se passer» a dit la journaliste qui a finalement avoué que tout s’était bien déroulé. «Il a été très poli, il a répondu à mes questions…en gros, ce qu’il a dit c’est que, on l’avait mal compris pendant toutes ces années-là, en général, tous les journalistes qui ont évoqué son passée se sont fourvoyés» a-t-elle dit pour évoquer l'état d'esprit du cuisinier.

Entendu dans Martineau-Trudeau avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau à CHOI Radio X à Québec. Le 16 novembre 2017. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

17:07

725

«On s'est fait dire qu'il faudrait qu'il y ait une expansion ailleurs encore, pour que Québec en reçoive une...» dit Simon Gagné
Publié il y a 6 jours

27552

En entrevue sur les ondes du 91,9 SPORTS ce matin, l’ex-star des Flyers, Simon Gagné, est revenu sur les propos de Don Cherry samedi dernier qui a laissé sous entendre à la télé nationale partout au Canada que si ils ne réglaient pas leur problème d’aréna, les Sénateurs pourraient quitter Ottawa pour déménager à Québec.

«Y’a juste Don Cherry je pense qui peut dire des affaires de même» a dit d’entrée de jeu Gagné: «je pense que c’est rêvé un peu en couleur…c’est décevant de voir que les fans se déplacent pas [à Ottawa]…écoute, si ils veulent déménager, pis ça marche pas là-bas, on va les prendre à bras ouvert» a dit l’ex-joueur de la LNH qui demeure à Québec qui a rajouté: «Les commentaires de Donc Cherry, c’est tout le temps le fun à entendre de quelqu’un qui peut être «influençable» au niveau de Ligue Nationale. Toutes les fois qu’on parle de Québec, ça peut ouvrir les yeux de certaines personnes…»

Mais, depuis samedi, des rumeurs sur une expansion de la LNH à Houston ont refait surface, ce qui replace tout en perspective pour le joueur maintenant à la retraite: «D’un autre côté…de voir que la Ligue Nationale regarde ailleurs que Québec pour une expansion, c’est frustrant, mais dans un autre sens, on s’est fait dire qu’il fallait qu’il y ait une expansion ailleurs encore, pour que Québec en reçoive une par la suite, ou un déménagement, c’est comme si on attend, soit Seattle ou Houston, qu’ils aient une équipe… par la suite ce serait Québec pour que ce soit équivalent dans les deux conférences avec le nombre d’équipes. Oui c’est frustrant à entendre, mais c’est peut-être une bonne chose pour Québec aussi.» A conclut le joueur qui semble à la fois résigné mais optimiste pour le retour d’une équipe à Québec dans les années à venir.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Marc-Antoine Sinotte le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

03:16

227

«Vous venez de me prendre par la gorge!» Écoutez cet audio de Giovanni Apollo qui s'en prend à un employé:
Publié il y a 6 jours

27551

À travers le dossier assez complet sur des anomalies remarquées dans le parcours de Giovanni Apollo apparu dans La Presse + aujourd’hui sous la plume d’Isabelle Haché, notamment sur sa formation, son lieu de naissance, son âge, etc… un extrait sonore a été dévoilé par un ex-employé, Aymeric Halbmeyer, qui s’était présenté au restaurant Apollo de la rue University pour récupérer sa paie en 2012. Les relations avec son patron, Giovanni Apollo, s'étaient alors détériorées. et l'employé avait caché un micro sur lui car il prévoyait que les choses pourraient mal tourner.

«Espèce d'enculé, ferme la porte…J’appelle les flics et je te fais arrêter, enculé, fils de pute. [...] Assieds-toi ! Pourquoi tu ne t'assieds pas, espèce de grande gueule?» Puis Halbmeyer supplie : «Arrêtez! Arrêtez!» Ensuite, Apollo affirme qu'il accusera son employé de l'avoir frappé. «J'ai deux témoins, j'ai trois témoins même si je veux...J'ai tous les témoins que je veux.» dit-il. «Vous venez de me prendre par la gorge! Vous venez de me menacer!» dit l’employé.

En entrevue à La Presse +, Apollo nie avoir sauté à la gorge de son ancien employé ou l'avoir menacé. Il prétend que M. Halbmeyer lui faisait des doigts d'honneur quand il est entré dans son bureau. «Je le pousse, je lui dis : "T'arrêtes, tu ne me fais pas ça là, mon chum, prends ton chèque, dégage."»

En tout cas, quand on entend ça, on ne peut pas dire que c’était de belles relations d’affaire dont tout le monde rêve.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 16 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:48

1507

«On a pris les pires extraits, on a fait un montage» Fred Têtu reproche à CHOI de l'avoir fait mal paraître
Publié il y a 6 jours

27550

À son son premier passage à la radio depuis cette soirée de juin 2017 alors qu’il avait offert une entrevue à tout le moins un peu chaotique dans l’émission de Yannick Marceau le soir à CHOI Radio X, le fondateur de Québec 21 Fred Têtu est revenu sur la situation après que l’animateur Dominic Maurais lui ai demandé si il avait un regret par rapport à la situation qui s’était passé ce soir-là.

«J’aurais aimé ça que l’audio, comme c’est l’habitude à tous les jours de la semaine, que l’audio intégrale de l’entrevue qui a duré une heure et douze soit disponible. Alors en 2017, peut-être même depuis quelques années, la seule audio intégral de l’émission Marceau le soir qui a pas été rendu disponible c’est celui de ce soir-là» a dit calmement l’enseignant en philosophie du Cégep Garneau qui en a rajouté sur la façon dont la station avait traité son contenu ce soir-là: «On a pris les pires extraits, on a fait un montage, on a même mis ça sur la page de CHOI en disant: Faites-vous votre propre idée. Moi j’aurais aimé ça que les gens puissent aller écouter l’intégral…» a dit Têtu visiblement agacé de la situation.

Rappelons que Fred Têtu avait retiré sa candidature «au lendemain de son passage erratique en studio à Radio X» avait-on pu lire dans le Journal de Québec le 15 juin 2017 alors qu’il s’était défendu de s’être pointé en état d’ébriété au micro de Yannick Marceau pour son entrevue en soirée, alors que les enregistrements de la rencontre tendaient à démontrer qu’il était définitivement pas dans un état «normal». Le collaborateur politique de longue date à CHOI a admis ce matin au micro de Maurais qu’il était en burn-out et qu’il n’avait pas le goût d’être là cette soirée là: «Je tombais en vacances cette journée-là…on avait fait notre grosse annonce, sept candidats le jour d’avant [de Québec 21] pis là on pouvait souffler enfin pour les deux mois qui venaient…donc le système a eu un shut down, j’étais pas là…à toute chose malheur est bon, j’étais brulé je me suis tassé…le parti a bien survécu, a bien performé» a conclu l’invité qui a félicité tout le monde de Québec 21 pour le résultat aux dernières élections.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:33

264

Les bandes audio entendues en cour: «On est dans marde en tabarnak» a dit Jean Demaître, l'un des trois accusés de la tragédie de Lac Mégantic.
Publié il y a 6 jours

27549

Marie-France Martel du 107,7 FM en Estrie couvre le procès des ex-employés de la MMA concernant la tragédie de Lac Mégantic où un train sans conducteur transportant des produits pétroliers était sorti de ses rails dans la nuit de vendredi à samedi le 7 juillet 2013, provoquant une série d'explosions et un incendie tout en détruisant le centre-ville de Lac-Mégantic entrainant dans la mort 47 personnes.

On a fait entendre en cour dans les derniers jours les conversations audio entre les employés de l’entreprise dans les moments qui ont suivi le drame. La majorité des conversations se déroulent entre le contrôleur de la circulation ferroviaire pour la MMA Richard Labrie, qui discute avec des employés comme Thomas Harding et Jean Demaître.

Au départ, Labrie ne croit pas que c’est «leur» train qui a mis le feu à Mégantic, persuadé qu’il est encore à Nantes, ou il était supposé être sécurisé par de nombreux freins, mais pas assez, on le sait maintenant. Plus le temps passe, plus Labrie se questionne, et commence à stresser. 90 minutes après le premier appel, tout se confirme.

«Y’en a pu de centre-ville Richard» dit un répartiteur de taxis à Labrie alors qu’il lui apprend que c’est finalement «son» train qui a descendu: «T’es-tu sérieux toé-là là? C’est le train qui a descendu?…Ah non, sacrement» dit Labrie atterré. «Il a avoir des dizaines et des dizaines de morts» apprend le répartiteur à Labrie. «Ah non!!!» S’est écrié le contrôleur.

Puis Labrie confirme à Jean Demaître, son supérieur, que c’est bien leur train qui a explosé au centre-ville: «Met tes culottes…le train a runné down» a dit Labrie a Demaître qui ne le croit pas: «Tu me niaises-tu là toé… tu me niaises là tabarnak», «Non je te niaise pas ostie…là on est dans marde» lui dit Labrie. «On est dans marde en tabarnak» a répété Demaître.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission Midi Actualité avec Martin Pelletier le 15 novembre 2017 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

09:42

407

Allégations d'inconduite: Au tour de Gilbert Sicotte: «Je vais laisser la place aux jeunes»
Publié il y a 7 jours

27548

Dans un reportage diffusé sur les ondes de la radio de Radio-Canada, on a appris que l’acteur Gilbert Sicotte était visé par des allégations de harcèlement psychologique alors qu’il était professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Il a été suspendu suite à ces allégations.

Des présumées victimes, des anciens étudiants, ont témoigné pour dénoncer avoir subit de la violence verbale, de l’abus de pouvoir, tellement qu’il semble que certains d’entre eux ont du avoir recours è des soins psychologiques «approfondis» suite à leur passage au Conservatoire.

«Je ne crois pas que j’ai jamais dépassé de limites» a dit Sicotte. «Mon but n’a jamais été de vouloir humilier quelqu’un, de vouloir tasser quelqu’un, absolument pas» a dit l’enseignant qui a ajouté: «C’est possible que des fois je puisse m’enflammer si on ne travaille pas, si on n'apprend pas les textes, c’est sur que le m’enflamme, mais je suis désolé…si ça leur a fait ce mal-là…mais en même temps je me dis, ce que j’ai fait, en général pour les étudiants c’était toujours pour leur bien, si il y a une autre perception, je suis vraiment désolé…mais en même temps, je comprends pas tout ça là» a dit l'acteur bien connu des Québécois qui ne semblait pas tout comprendre ce qu’on lui reprochait exactement.

Entendu sur les ondes du Ici Radio-Canada Première dans le bulletin de nouvelles du 15 novembre 2017


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

03:34

224

logo radioego

radioego.com